L’art et la manière de décoller les étiquettes


Les étiquettes de vin  sont parfois des joyaux. Joyaux en terme visuel car certaines sont originales et méritent presque d’être encadrées; et d’autres par l’occasion pour laquelle la bouteille a été ouverte. Il en résulte l’envie de conserver cette étiquette… Mais comment faire ?

Bref historique

Suite à la découverte, dans un tombeau Égyptien datant de 3500 ans avant J.C., d’amphores sur lesquelles des inscriptions étaient gravée, on peut dire que le concept d’étiquette remonte à loin ! Dans cet exemple, les informations gravées étaient une date et le nom d’une personne.

Jusqu’au XVIIème siècle, les vins commercialisés étaient transportés dans des tonneaux. Les étiquettes ne ressemblaient pas à des pancartes mais plutôt estampillées au fer chaud sur le bois.

C’est au XVIIIème siècle avec le développement des premières bouteilles en verre qu’il a fallu trouver un moyen de présenter certaines informations, notamment liées au transport commercial. Il s’agissait à cette époque de morceaux de papier manuscrits.
À partir de 1796, les impressions d’étiquettes en série sont désormais possibles grâce à l’invention de la lithographie. Elles présentent des graphismes, des couleurs et des informations techniques.

Les premières étiquettes étaient nées !


Quelles informations trouve-ton sur les étiquettes ?

De nos jours, sur les étiquettes doivent apparaitre une multitude d’informations : de l’indication géographique aux noms des récoltants, vignerons voire embouteilleurs; mais aussi des données techniques telles le pourcentage d’alcool par litre (par exemple 13,5%), les noms des cépages, le nom du domaine ou du château, etc.

En plus de ces données informatives, les étiquettes font parfois preuve d’une grande ingéniosité créative ! Il est tentant dans ces cas là de vouloir la retirer de la bouteille pour la conserver précieusement comme un trophée de chasse. Logique.
Oui mais ... comment faire ?

Les différents types d'étiquettes

Déjà, sachez pour votre gouverne qu’un collectionneur d’étiquettes de vin est un oenographiliste.
Ensuite, que plusieurs techniques de collage peuvent être rencontrées. On peut les regrouper en deux familles : les autocollantes et les collées.

Les étiquettes autocollantes
La technique que j’utilise et qui fonctionne neuf fois sur dix :

  1. Mettre la bouteille vidée (!) dans l’évier et faire couler de l’eau chaude à l’intérieur.
  2. Parallèlement, porter à ébullition un litre d’eau
  3. Parallèlement encore, préparez un bristol, un papier, ou le support sur lequel vous souhaitez coller l’étiquette une fois celle-ci retirée de sa bouteille.
  4. Après cinq petites minutes, vider l’eau chaude de la bouteille et la remplacer par l’eau bouillante

    La première eau chaude sert à élever la température du verre et à réduire l'effet de choc thermique au moment de verser l’eau bouillante. De vouloir aller trop vite et de mettre l’eau bouillante tout de suite, cela peut engendrer le claquage du verre. Dans ce cas, la manipulation devient plus délicate !

  5. Une fois l’eau bouillante versée dans la bouteille, attendre une à deux minutes. Pas plus.
  6. A l’aide d’un couteau pointu, décoller l’un des angles de l’étiquette
  7. Si l’eau bouillante a fait son travail, le décollage se passera sans encombre. Tirer tout doucement, voire décoller un autre angle pour avoir plusieurs zones de travail.   

    Si l’étiquette menace de se déchirer car la colle n’est pas encore assez fondue, il faut soit attendre encore quelques secondes soit remplacer l’eau par de l’eau bouillante. La température est peut-être trop descendue

  8. Une fois l’étiquette décollée, la coller sur le support préparé dans l’étape 3


Les étiquettes collées
Une technique simple est à noter pour les récupérer :

- laisser tremper la bouteille dans une bassine .
L’eau va diluer la colle et l’étiquette se décollera toute seule. Par contre, une fois décollée elle est très fragile.
Astuce : dans une assiette sur laquelle est appliqué un film alimentaire étirable, placer l’étiquette détrempée dessus.
Elle va sécher mais rester plate. Une fois sèche, il ne reste plus qu’à la coller sur le support de votre choix

La solution la plus propre

Loin de moi l’idée de faire de la publicité, mais quand même…
Albert l'AstucieuxUn outil tout à fait habile, facile à utiliser et vous permettra de collectionner les étiquettes dans un très bel ouvrage rouge. C'est outil d'appelle Albert d’Astucieux.
Watizit ?

Albert l’Astucieux est la référence en matière de décollage d’étiquettes ! C’est une solution simple et efficace pour décoller les étiquettes de vos bouteilles préférées .
Le principe est simple : une feuille adhésive transparente est appliquée sur l’étiquette; en la retirant l’étiquette est littéralement désolidarisée de la bouteille.
Une fois la manipulation terminée, vous pouvez ranger votre joyaux dans le classeur prévu à cet effet, en y indiquant toutes les informations possible sur le vin.

Sources

Wikipedia
Château Loisel
albertlastucieux.com
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir