Co-dégust' du 4 janvier 2019 réalisée avec je-veux-ce-vin.com

Co-dégustation #1, réalisée le vendredi 4 janvier 2019 avec Philippe, de www.je-veux-ce-vin.com

L'appellation Saint-Émilion (AOC) a été choisie comme thématique. Les millésimes anciens (1983 et 1906) ont été ouverts deux heures avant la dégustation; le 2011 six heures avant.
Tous ont été servis à environ 12/14°C .

Premier vin : Saint-Émilion AOC, Château Magnan-Figeac, 2011 (Rouge)

Deuxième vin : Saint-Émilion AOC, Château Berliquet 1983 (Rouge)

Troisième vin : Saint-Émilion AOC, Château Laroque, 1906 (Rouge)

 

premier vin : Château Magnan-Figeac, 2011 (Rouge)

Saint-Émilion AOC, Château Magnan-Figeac, 2011 (Rouge)

Informations / Fiche technique : 70 % merlot, 30 % cabernet franc, élevé en fût neuf à 50%.

Millésime : "Un printemps précoce et très chaud a laissé penser à un millésime prometteur, mais un été frais et assez humide est venu compliquer le travail des vignerons. Ce millésime assez atypique dans son déroulé climatique nécessitait un travail attentif dans les vignes et un tour de main particulier en cave. Du coup l'écart entre les bons domaines et les autres est encore plus important que d'habitude. De" (www.idealwine.com)

je-veux-ce-vin.com

Limpide, couleur moyenne, cerise griotte, présence de jambes, brillant,

Plutôt fruits noirs, cerise, mûre, cassis

Sec, assez vif, charpenté et légère point de vanille à la seconde dégustation,
Fruits noirs, cerise, cassis, mûre, longueur moyenne mais suffisante.

Fait encore très jeune, agréable à boire, s’est bien épanoui durant la dégustation (qui a duré 3 heures !).
Si j’en avais une caisse, j’en ouvrirais une par an pour noter l’évolution.
Ouvert 6 heures avant la dégustation, servi à 15°, gagne à être bu à cette température.

Spiritus Vinum

Limpide, rubis moyen, larmes grasses et brillant

Net, premier net ouvert, attaque fruitée, baies noires, mûre, cassis et notes de cuir.

Sec, tanins charpentés, alcool moyen, acidité vive, arômes de baies noires, mûre. Longueur aromatique moyenne et longueur sapide onctueuse.

Vin de garde, peut être bu mais à conserver

Premier nez ouvert principalement sur la mûre. Le palais est charpenté la mâche bien présente. D'une longueur plutôt moyenne